Peu d’automobilistes le savent et pourtant, de même que la carrosserie ou l’intérieur de la voiture, le moteur d’un véhicule doit être nettoyé et entretenu avec diligence.
Focus sur une pratique méconnue et pourtant essentielle …

Pourquoi nettoyer son moteur ?

Tout simplement parce qu’un moteur propre est un moteur qui fonctionne correctement et en toute sécurité. Sans compter que nettoyer régulièrement son moteur permet certes d’éviter son encrassement ; mais également sa corrosion. Corrosion qui pourrait endommager sérieusement le véhicule … Carrosserie comprise. Par conséquent, une simple petite mise au propre du moteur peut considérablement allonger sa durée de vie.

Quand le nettoyer ?

Les experts recommandent habituellement de procéder au nettoyage du moteur dès que la borne des 40 000 kilomètres est dépassée. Cependant, il peut arriver que vous constatiez une fuite d’huile moteur ou du liquide de refroidissement, voire de la fumée de combustion. Dans ces cas là, un simple nettoyage du moteur peut bien souvent suffire à régler le problème. Il en est d’ailleurs de même si vous observez une hausse excessive de la consommation du carburant. Un petit coup de propre et tout devrait rapidement revenir à la normale !

Comment le nettoyer ?

Pour entretenir correctement votre moteur, quelques règles simples sont à prendre en compte.
Tout d’abord, celui-ci se nettoie exclusivement à froid. Cela pour éviter de vous blesser en vous brûlant ! Pensez aussi à vous munir de gants et de lunettes pour éviter toute prise de risque. Et débranchez précautionneusement votre batterie. Enfin, couvrez l’arrivée d’air de votre moteur avec un sac plastique pour éviter que l’eau ne s’infiltre au cœur de celui-ci.
Une fois ces précautions préliminaires mises en places, vous pourrez utiliser une brosse à poils rigides pour débarrasser votre moteur des plus grosses salissures. Puis, il vous faudra lui administrer une solution nettoyante, éventuellement suivie d’une solution dégraissante. Cela dans le but d’enlever les tâches de graisse présentes sur les zones métalliques.
Après quoi, il sera nécessaire de rincer votre moteur abondamment et précautionneusement, pour vérifier qu’il ne reste aucun résidu de nettoyants. Mais sans le noyer pour autant sous le poids de vos efforts ! Vous pourrez alors le sécher minutieusement à l’aide d’une serviette éponge ou opter pour un séchage à l’air libre. Suite à quoi il ne vous restera plus qu’à débarrasser l’arrivée d’air du sac plastique, avant de reconnecter votre batterie.

Un processus essentiel pour garder un moteur en bon état ! Ceci dit, ces gestes peuvent sembler un peu trop techniques, voire tout à fait barbares lorsque l’on ne s’y connaît pas en matière d’entretien automobile.
N’hésitez donc pas à faire réaliser le nettoyage de votre moteur par un professionnel ! Celui-ci le bichonnera et vous le rendra comme neuf ! Car le plus important est que ce nettoyage soit effectué de manière régulière !
Croyez nous, votre véhicule vous dira merci !

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.